5 le bot 29460 Irvillac

06.10.83.99.73

Rejoignez nous !

Qui se cache derrière Béton ô Chaux ?

Et si on vous présentait la personne qui est à l’origine de Béton Ô Chaux ? Un parcours unique qui illustre sa passion et sa dévotion pour la rénovation.

Derrière béton ô chaux

une personne passionnée : William

Béton Ô Chaux est le fruit de la volonté de William, jeune artisan passionné à l’expérience riche dans divers corps de métier liés au monde de la rénovation, de la construction et du bâtiment, de proposer au plus grand nombre la possibilité et l’opportunité d’adopter un enduit ou un revêtement élégant et unique pour tout projet. Découvrez son histoire et son expérience ici.

Des compagnons du devoir

aux postes de chef d'équipe et de chantier

William est entré dans le monde de l’artisanat via l’apprentissage en maçonnerie dans la célèbre association ouvrière des Compagnons Du Devoir du Tour de France à Rennes de 2007 à 2009.

Une expérience unique, une formation de qualité et réputée qui lui ont permis de pouvoir exercer en région parisienne durant 5 ans auprès de la société Lefèvre qui est spécialisée dans la rénovation et restauration du patrimoine bâti et monuments historiques. 

5 ans à exercer le métier dans une société d’élite française, dans laquelle, de part son professionnalisme et son talent, lui ont permis de pouvoir évoluer comme chef d’équipe puis chef de chantier.

Une liste de chantiers

& de travaux restauration

d'exception

La passion de William pour les matières et les techniques d’application lui ont donné l’opportunité d’opérer sur des chantiers nobles et exceptionnels tels que le palais de l’Élysée, le Château de Vincennes , le château de gros bois, l’église de stains restaurée entièrement, les façades du CIEP de Sèvres, et d’autres chantiers régionaux comme la Citadelle de Lille , le théâtre de Saumur ou des résidences particulières classées.

"La culture de l’effort , la rigueur et le travail particulièrement soigné acquis au cours de cette expérience me conduisent aujourd’hui à vouloir faire partager cet art au commun des mortels"

William